Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

On n'avait jamais pu observer une supernova. Jusqu'à aujourd'hui (VIDÉO)

C'est une première qui pourrait permettre de grandes avancées. Grâce à son télescope spatial Kepler, qui scrute en permanence des milliers d'étoiles à la recherche de planètes semblables à la Terre, la Nasa a en effet observé pour la première fois le flash lumineux causé au moment d'une supernova, c'est-à-dire l'explosion d'une étoile.

Comme le montre notre vidéo en tête d'article, Kepler a ainsi capté l'onde de choc initiale suivant la disparition de KNS 2011d, une étoile dite géante rouge, 500 fois plus imposante que notre Soleil et 20 000 fois plus lumineuse. Son explosion a duré environ 20 minutes et s'est déroulée à environ 1,2 milliard d'années-lumière du télescope, ce qui explique la rareté de ce genre d'observation.

Si les données collectées ont confirmé certaines des théories scientifiques sur les supernovas, l'un des phénomènes spatiaux les plus puissants et lumineux de l'univers, elles ont également posé quelques questions d'importance aux chercheurs. Leur analyse devrait ainsi permettre d'en savoir un peu plus sur cette "mort des étoiles".

INOLTRE SU HUFFPOST

Tout ce qui va se passer dans l'espace en 2016

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.