Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Propos de Jean Tremblay: « La grande noirceur n'est pas aussi loin qu'on ne le pensait », pense Thomas Mulcair

CP

L'époque de la «grande noirceur» n'est pas bien loin selon Thomas Mulcair, qui ironisait sur la charge du maire de Saguenay Jean Tremblay cette semaine contre les environnementalistes.

Le chef néodémocrate était de passage à Montréal dans le cadre des Rencontres Maîtres chez vous 2015, samedi, où se rassemblent plus de 300 jeunes pour parler d'affaires publiques avec divers conférenciers des milieux politiques, économiques et des médias.

Conférencier invité du matin, Mulcair s'est dit étonné des propos de Jean Tremblay, qui avait appelé la population à se mobiliser « contre Greenpeace et les intellectuels », puisqu'ils empêchent le développement de projets économiques importants.

Mulcair s'est également rallié aux opposants du projet de loi antiterroriste. Il dit que les environnementalistes pourraient être dans la mire de C-51, ainsi que tous les autres ennemis politiques du gouvernement conservateur.

Des manifestations sont prévues samedi dans une douzaine de villes au Canada pour protester contre le projet de loi antiterroriste.

Les Rencontres Maîtres chez vous se poursuivront avec une grande conférence de Pierre Karl Péladeau en après-midi.

INOLTRE SU HUFFPOST

5 choses à savoir sur C-51

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.