Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Thomson Reuters créera 400 emplois à Toronto

This Aug. 6, 2009, file photo, shows a Thomson Reuters office in Boston. Thomson Reuters Corp., one of the world's largest news and information companies, on Monday, April 23, 2012, said that it would sell its health care analytics division to Veritas Capital for $1.25 billion in cash. (AP Photo/Eric J. Shelton, File)
AP
This Aug. 6, 2009, file photo, shows a Thomson Reuters office in Boston. Thomson Reuters Corp., one of the world's largest news and information companies, on Monday, April 23, 2012, said that it would sell its health care analytics division to Veritas Capital for $1.25 billion in cash. (AP Photo/Eric J. Shelton, File)

La compagnie Thomson Reuters ouvrira un centre des nouvelles technologies au centre-ville de Toronto, créant 400 emplois au cours des deux prochaines années.

Le PDG de la multinationale Jim Smith en fera l'annonce officielle vendredi matin en compagnie du premier ministre Justin Trudeau, de son homologue ontarienne Kathleen Wynne et du maire de Toronto John Tory.

M. Smith souligne qu'il y a beaucoup de « talent » en nouvelle technologie dans le corridor Toronto-Waterloo.

«La proximité de clients importants et stratégiques facilitera une innovation rapide et axée sur le consommateur, particulièrement dans l'industrie croissante des nouvelles technologies pour les services financiers.» - Jim Smith, PDG de Thomson Reuters

M. Smith déménagera lui-même à Toronto l'an prochain.

Les embauches commenceront au cours des prochaines semaines. À long terme, Thomson Reuters planifie de créer 1500 emplois à Toronto. La compagnie emploie actuellement 1200 personnes au Canada.

En 2013, la multinationale avait mis à pied 3000 employés dans le monde, soit environ 5 % de sa main-d'œuvre, dans le cadre de sa restructuration.

Voir aussi:

INOLTRE SU HUFFPOST

12 conseils pour rester éveillé au bureau

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.