Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

NBA: Toronto sur le point de tenir une grande fête avec le match des étoiles

Toronto Raptors' DeMar DeRozan in action during an NBA basketball game against the Philadelphia 76ers, Monday, March 2, 2015, in Philadelphia. (AP Photo/Matt Slocum)
ASSOCIATED PRESS
Toronto Raptors' DeMar DeRozan in action during an NBA basketball game against the Philadelphia 76ers, Monday, March 2, 2015, in Philadelphia. (AP Photo/Matt Slocum)

Toronto est sur le point d'accueillir le 65e match des étoiles de la NBA, le premier qui sera présenté ailleurs qu'aux États-Unis. C'est là une idée qui remonte à plus de 20 ans.

En 1994, Isiah Thomas, le premier d.g. de l'histoire des Raptors, et John Bitove, homme d'affaires torontois et figure de proue des propriétaires du club, ont dressé une liste de souhaits sur une feuille de papier.

"Nous mettions vraiment sur papier nos rêves, nos espoirs, notre vision pour les Raptors, a dit Thomas. Et l'un de ces rêves était

d'organiser le premier match des étoiles au-delà des frontières américaines. Nous commencions à peine à engager du personnel, et nous rêvions déjà à un match des étoiles.

"C'est fabuleux de voir l'énergie en ville en ce moment. On constate vraiment à quel point le basket s'est développé ici."

Les Raptors et les Grizzlies de Vancouver ont commencé à jouer en 1995. Le soutien s'est dissipé sur la côte Ouest (le club a déménagé à Memphis, après la saison 2000-01), mais la NBA s'est épanouie à Toronto.

Les Raptors jouent à guichets fermés depuis 63 matches. Kyle Lowry et DeMar DeRozan font partie des étoiles de l'Est, où la formation de Dwane Casey est solidement installée en deuxième place, pas si loin des Cavaliers.

Une génération de jeunes Canadiens ont grandi en voyant des faits saillants de Vince Carter, menant à l'éclosion de joueurs tels Andrew Wiggins (T-wolves), la recrue de l'année, au terme de la saison dernière, ou bien Jamal Murray, qui brille avec le Kentucky, dans la NCAA.

L'idée du match des étoiles a refait surface à l'époque de Bryan Colangelo, président et directeur général des Raptors de 2006 à 2013. L'endroit du match de dimanche a été annoncé il y a trois ans et ce week-end, la métropole ontarienne va recevoir les meilleurs joueurs de la ligue, de nombreuses célébrités et plus de 330 journalistes, venant de 40 pays.

Le président et d.g. actuel des Raptors, Masai Ujiri, a bien hâte à cette grande fête du basketball.

"Nous voulons simplement montrer qui nous sommes, a dit Ujiri. Du beau monde, une ville superbe et des grands restaurants. Ça va être tout un festival."

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.