Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Trump Tower de Chicago a enfreint les lois environnementales de son État, statue une juge

Le gratte-ciel a aspiré quotidiennement des millions de gallons d'eau de la rivière Chicago sans permis valide, selon une juge du comté de Cook.
La rivière Chicago, à l'ouest de Michigan Avenue, et plusieurs bâtiments célèbres dont la Trump Tower. (photo d'illustration)
James Pintar via Getty Images
La rivière Chicago, à l'ouest de Michigan Avenue, et plusieurs bâtiments célèbres dont la Trump Tower. (photo d'illustration)

Une juge de l’Illinois a statué que la Trump International Hotel and Tower de Chicago avait enfreint deux lois environnementales de l’État en aspirant quotidiennement des millions de gallons d’eau de la rivière Chicago sans permis valide.

Le Chicago Tribune révélait en 2018 que le bâtiment de Donald Trump était le seul grand utilisateur de l’eau du centre-ville à ignorer les lois fédérales et étatiques visant à protéger les poissons de la rivière en pleine revitalisation.

Le montant total des amendes imposées pour avoir enfreint ces lois pourrait atteindre 12 millions de dollars, relate la chaîne WGN9-TV. Le procureur général de l’État, Kwame Raoul, réclame la peine maximale.

La juge Sophia Hall du tribunal de circuit du comté de Cook a décidé à la fin du mois dernier, dans une décision rendue publique vendredi, que le bâtiment de Trump enfreignait à la fois la loi sur la protection de l’environnement de l’Illinois et les règlements du comité de contrôle de la pollution de l’Illinois, et que les sanctions seront déterminées après une audience en mars.

Le bâtiment de Trump situé en bordure de la rivière utilise l’eau pour refroidir le système de ventilation, de chauffage et de climatisation. Il aspire près de 20 millions de gallons d’eau de rivière par jour. L’eau est ensuite 35 degrés plus chaude lorsqu’elle est rejetée, selon la poursuite - qui a été rejointe par le Sierra Club et les Amis de la rivière Chicago. Les poissons sont souvent tués lorsqu’ils sont aspirés contre des tamis filtrants et souffrent également des effets du réchauffement de l’eau. Il existe une trentaine de types de poissons différents dans cette rivière.

«Personne n’est dispensé de se conformer aux lois qui protègent l’environnement de l’Illinois et ses ressources naturelles les plus précieuses. Nous continuerons à chercher à tenir les accusés pour responsables des violations des lois environnementales de l’État qui mettent en péril la qualité de la rivière Chicago», indique une déclaration du bureau de M. Raoul.

Les représentants de la Trump Tower n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de la part du HuffPost. Ils ont déjà déclaré dans le passé que l’affaire était une vendetta à motivation politique contre le président républicain, rapporte le Tribune.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

À VOIR AUSSI: Donald Trump démissionne du syndicat des acteurs SAG-AFTRA

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.