Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les voeux du Nouvel An de Tyra Banks sont allés aux Québécois (et à Justin Trudeau)

«Keep smizing», nous a encouragés la supermodèle américaine.
Justin Trudeau n'était pas de taille face à la reine du «smize», Tyra Banks, lors du spécial de fin d'année de l'émission «Infoman».
Justin Trudeau n'était pas de taille face à la reine du «smize», Tyra Banks, lors du spécial de fin d'année de l'émission «Infoman».

Le spécial de fin d’année d’Infoman nous réservait encore une fois trop de bons moments pour tous les nommer. Mais l’un des moments les plus surprenants fut sans contredit l’apparition de la célébrissime mannequin américaine Tyra Banks.

L’animatrice d’America’s Next Top Model, qui a inventé en 2009 l’expression «smize» (un néologisme mêlant les mots anglais smile et eyes, pour «sourire avec les yeux») avait été recrutée par Jean-René Dufort pour une formation sur l’importance de ce talent à l’ère du couvre-visage qui cache la bouche.

Au cours de cet entretien, Banks a révélé que le premier ministre Justin Trudeau était selon elle le chef d’État le plus doué dans l’art du smize. Il n’en fallait pas plus pour que Jean-René Dufort n’organise un concours de smizes opposant l’ancien prof de théâtre à la supermodèle américaine.

L’exercice a semblé plaire à Banks, puisqu’après la diffusion de l’émission celle-ci a choisi d’adresser ses seuls et uniques voeux du Nouvel An sur Twitter au Québec et au Canada.

On surveillera le smize de son nouveau protégé, Justin Trudeau, lors de son premier point de presse de 2021.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.