Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Uber dénonce la mesure qui l'assujettit aux mêmes règles que le secteur du taxi

A photo illustration shows the Uber app logo displayed on a mobile telephone, as it is held up for a posed photograph in central London, Britain October 28, 2016. REUTERS/Toby Melville/Illustration
A photo illustration shows the Uber app logo displayed on a mobile telephone, as it is held up for a posed photograph in central London, Britain October 28, 2016. REUTERS/Toby Melville/Illustration

Uber dénonce la nouvelle mesure fiscale annoncée dans le plus récent budget du gouvernement fédéral qui l'assujettit aux mêmes règles fiscales que les chauffeurs de taxi.

Le gouvernement a indiqué qu'il modifiera la définition d'une entreprise de taxis afin de soumettre les entreprises de covoiturage comme Uber aux mêmes règles sur la TPS/TVH que les taxis.

Le directeur général régional de l'entreprise au Canada, Ian Black, a qualifié cette mesure de "taxe sur l'innovation" qui nuira aux chauffeurs et aux passagers.

Il a réclamé des consultations sur la proposition. Il a ajouté que son entreprise espérait collaborer avec le gouvernement pour trouver des solutions qui appuieront l'innovation.

La modification à la définition d'une entreprise de taxi entrera en vigueur le 1er juillet.

M. Black a aussi réclamé que les chauffeurs de taxi puissent obtenir les mêmes avantages consentis aux petites entreprises sur les taxes de vente. Selon lui, il est "injuste" de les exclure de ces exemptions.

VOIR AUSSI:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.