Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un décès lié à la consommation de laitue romaine au Canada

La laitue est infectée de la bactérie E. coli.

Un décès est survenu au Canada après une éclosion de la bactérie E. coli ait été détectée dans des plants de laitue romaine, a indiqué l'Agence de la santé publique du Canada.

L'ASPC avait déjà averti la population des dangers de la consommation de ce produit plutôt la semaine dernière. Elle a recensé 30 cas d'infection à travers le pays, dans les provinces du Québec (5), de l'Ontario (6), du Nouveau-Brunswick (5), de la Nouvelle-Écosse (1) et de Terre-Neuve-et-Labrador (13).

Douze personnes ont été hospitalisées et un décès a été constaté. La bactérie a touché des personnes âgées de 4 à 80 ans, des femmes dans 70% des cas. Bien que l'E. coli puissent toucher tout le monde, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les enfants en bas âge et les personnes âgées sont les plus à risque de souffrir de la bactérie.

L'E. coli peut occasionner des vomissements, des nausées, des maux de tête, une légère fièvre, des violentes crampes d'estomac et des diarrhées liquides ou sanglantes. La plupart des gens infectée par la bactérie sont malades pendant quelques jours avant de se rétablir complètement.

Il est recommandé par l'ASPC d'enlever les premières feuilles de la laitue et de la laver à l'eau avant de la consommer.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.