Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une firme d'avocats s'excuse d'avoir ébruité le pseudonyme de J.K. Rowling

PA

LONDRES - Le mystère a été résolu.

Une firme d'avocats britannique a reconnu jeudi que l'un de ses partenaires avait révélé indirectement que J.K. Rowling est l'auteure du roman de détectives «The Cuckoo's Calling».

Le journal The Sunday Times a indiqué au cours de la fin de semaine que l'auteure des «Harry Potter» avait rédigé ce livre sous le pseudonyme Robert Galbraith.

Le journal a dit avoir reçu un indice sur Twitter, et des rumeurs soutenaient que J.K. Rowling ou son éditeur étaient à la source de la révélation — qui a propulsé les ventes de «The Cuckoo's Calling».

Mais la firme d'avocats Russells a indiqué jeudi que l'un de ses partenaires, Chris Gossage, avait laissé fuir l'information par l'entremise du compte twitter de la meilleure amie de son épouse.

Russels a dit offrir ses excuses à J.K. Rowling.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.