Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une manifestation à la place Émilie-Gamelin, à Montréal, tourne mal

MONTRÉAL _ Une manifestation a tourné au vinaigre, samedi après-midi, au centre-ville de Montréal.

Des manifestants du regroupement anti-islam Pégida s'étaient rassemblés sur la place Émilie-Gamelin vers 14h15.

Peu après le début de la marche, un groupe d'opposants s'est imposé. Le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal, Laurent Gingras, a parlé "de bousculades et d'échanges d'injures" mais n'a rapporté aucun méfait, ni d'arrestation.

Les organisateurs, qui avaient remis leur parcours aux policiers, n'ont pas hésité à mettre fin à l'événement. Les manifestants n'ont pas tardé à se disperser.

Sans vouloir donner de nombre exact concernant les manifestants et les contre-manifestants, le porte-parole du SPVM a précisé qu'un tiers des gens présents étaient de la manifestation et que les deux tiers restants participaient à la contre-manifestation.

Sur la page Facebook de la manifestation intitulée "Rassemblement contre l'austérité politique et religieuse loi 59 (charia)", 334 personnes avaient indiqué vouloir y participer.

La circulation aux alentours de la place Émilie-Gamelin a été perturbée pendant quelques minutes.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.