Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une nouvelle émission de cuisine pour Marie-Josée Taillefer

Via Radio-Canada.ca

Il y a eu Bon appétit et Taillefer et fille en duo avec sa maman Claudette, dans les années 1990. Il y a aussi eu l’Épicerie, qui n’est pas un rendez-vous culinaire à proprement parler, mais qui traite de nos choix alimentaires, qu’elle a co-animé de 2002 à 2007, avec Denis Gagné.

Marie-Josée Taillefer pourrait sous peu revenir à ses premiers amours. La dame a confirmé qu’elle travaille présentement à l’élaboration d’une nouvelle émission de cuisine. Pour quelle chaîne? Motus et bouche cousue pour l’instant, des détails étant encore à fignoler.

L’animatrice est aussi liée à deux projets de documentaires, qui porteront sur des sujets qui la «passionnent» et la «touchent directement», se réjouit-elle. «Je vais m’amuser beaucoup», prédit Marie-Josée Taillefer, sans, encore une fois, dévoiler plus d’informations.

Décidément, l’été qui se pointe n’en sera pas nécessairement un de repos pour Marie-Josée Taillefer, même si le magazine Cap sur l’été, dont elle tenait les rênes depuis deux ans avec Marc Hervieux à Radio-Canada, n’a pas survécu au-delà de deux saisons. Ne dit-on pas que, quand une porte se ferme, une fenêtre s’ouvre?

«Je fais plein de rencontres présentement, a avancé Marie-Josée. Quand on s’absente de quelque chose, ça fait de la place pour autre chose. Plein de choses passionnantes s’en viennent!»

Nouvel album pour René

C’est au lancement de l’album de son conjoint, René Simard que Marie-Josée Taillefer s’est ouverte sur ses prochains engagements. Ravie, l’épouse du chanteur n’a pas caché sa satisfaction de voir son homme renouer avec la musique après une décennie loin de la chanson.

«Je suis très fière de lui, très heureuse, très contente, a-t-elle déclaré. Je suis heureuse pour lui qu’il se donne le droit de revenir en contact très proche avec les gens parce que, ces dernières années, il a beaucoup travaillé derrière. Il n’était pas malheureux, car René est un gars d’équipe, il a adoré ça, mais la proximité de l’avant-scène, c’est son premier métier. Il l’a encore en dedans de lui. Je suis donc contente que ça revienne.»

Rosalie, la fille de 23 ans du couple, était présente pour encourager son père le soir du lancement. La jeune femme a hérité de la fibre artistique de ses géniteurs ; elle a étudié les arts visuels à l’UQAM et prépare une exposition de peintures pour l’automne, en plus de travailler chez DeSerres. Olivier, 25 ans, était pour sa part retenu à Toronto pour le boulot, lui qui œuvre dans le domaine de l’électronique chez Bombardier.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les ingrédients de base de 8 cuisines du monde

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.