Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

UQO: la professeure Judith Émery-Bruneau expulsée par les policiers (VIDÉO)

La professeure expulsée (VIDÉO)
|

La vidéo des policiers expulsant la professeure Judith Émery-Bruneau à l'Université du Québec en Outaouais, mardi après-midi, fait le tour du web. Mme Émery-Bruneau, qui enseigne au département de l'Éducation, filmait les policiers.

Un étudiant a aussi été expulsé, tandis qu'un autre professeur a été arrêté plus tôt dans la journée, relativement au mouvement de protestation contre l'injonction qui permet à l'université de donner les cours malgré la grève des étudiants. Il fera face à des accusations d'entrave au travail des policiers.

Vers 16h30, les manifestants ont été repoussés par les forces de la police et les représentants de l'UQO.

Selon un porte-parole de l'UQO, Jean Boileau, 14 des 21 cours prévus à l'horaire ont eu lieu malgré quelques prises de bec entre étudiants. Des professeurs solidaires à la cause étudiante ont refusé d'enseigner et les dirigeants de l'université analyseront la situation afin de voir si des sanctions pourraient être imposées.

«L'université demeure ouverte aux étudiants», a également rappelé M. Boileau.

Lundi, une centaine de manifestants provenant de partout au Québec avaient réussi à se barricader à l'intérieur de l'université pendant près de dix heures pour protester contre l'injonction qu'ils jugent antidémocratique.

D'ici la fin de cette injonction, la direction demandera à chaque personne qui désire entrer dans l'établissement de s'identifier afin d'éviter des débordements comme ceux de lundi.

Avec La Presse canadienne

Before You Go

Popular in the Community

Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.