Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des policiers du SPVM malmènent un homme en fauteuil roulant (VIDÉO)

Une vidéo montrant l'interpellation brusque d'un homme en fauteuil roulant par deux policiers met le Service de police de la Ville de Montréal dans l'embarras.

L'intervention a eu lieu mercredi midi à l'angle des rues McGill College et Sherbrooke. Une passante, indignée par le comportement des policiers, a filmé une partie de l'altercation et raconté l'incident dans un long message sur Facebook.

Kate Albisi explique que l'homme d'une cinquantaine d'années était en train de traverser la rue lorsque la lumière a viré au rouge. Il s'est donc retrouvé pris au milieu de l'intersection et a été accosté par un policier. L'agent aurait alors poussé le fauteuil de l'homme («agressivement», selon le témoin) jusqu'au trottoir, alors que l'homme lui demandait de le lâcher.

Dans l'extrait vidéo, on entend le policier ― identifié par l'internaute comme étant l'agent L'Heureux ― dire à l'homme handicapé: «Tu penses que tu peux faire tout ce que tu veux parce que tu es en chaise roulante? Oui? Je vais te donner un crisse de ticket. Tu l'as cherché.»

Le policier demande ensuite plusieurs fois à l'homme handicapé de lui donner son nom. C'est à ce moment que la vidéo se termine. Selon la passante, le policier aurait fouillé le sac à dos de l'homme pour trouver son nom sur une bouteille de médicaments.

Kate Albisi affirme ensuite que lorsque les policiers ont remarqué qu'elle regardait la scène, ils lui ont demandé «si elle avait un problème», ce à quoi elle aurait répondu qu'elle était inconfortable avec la façon dont ils traitaient l'homme handicapé.

Les policiers auraient ensuite dit à Kate Albisi et à la collègue qui l'accompagnait qu'elles recevraient une contravention si elles traversaient la rue alors que la lumière était rouge et ce, même si de nombreuses personnes étaient en train de traverser sans être dérangées.

Le policier «rencontré»

Le commandant du poste de quartier 20 du SPVM, Danik Guerrero, a affirmé au Journal de Montréal que le policier impliqué dans l'incident «a été rencontré personnellement et avisé de ne pas tenir ce genre de propos».

Toutefois, le commandant a tenu à mettre le comportement du policier en contexte. Il a déclaré au Journal que l'homme avait été averti de ne pas s'engager dans l'intersection et aurait ignoré l'ordre du policier.

Si le commandant déplore le langage utilisé par le policier, celui-ci ne recevra aucune sanction disciplinaire. L'homme en fauteuil roulant, quant à lui, recevra bel et bien un constat d'infraction.

La vidéo partagée mercredi midi a été vue plus de 425 000 fois.

VOIR AUSSI:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.