Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Vigile montréalaise en solidarité avec la communauté musulmane de Québec (PHOTOS/VIDÉO)

Une vigile a eu lieu lundi soir à Montréal en soutien aux victimes de la tuerie de la Mosquée de Québec le 29 janvier 2017.

Montréal se rassemble pour la communauté musulmane

La veillée a été organisée par Eddy Pérez, Émilie Nicolas, Dalila Awada, Benjamin Prud’homme, Rim Mohsen et Cathy Wong, des figures connues des milieux militants antiracistes québécois.

Haroun Bouazzi, porte-parole de l'Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec, ainsi que Dalila Awada et Rim Mohsen agiront à titre de porte-parole de l'évènement.

La veillée a débuté à 18 h à la gare Jean-Talon, tout juste à la sortie de la station Parc. Au moins 5 000 personnes étaient présentes.

Les organisateurs souhaitent avant tout afficher leur solidarité envers les victimes et leurs familles, mais ils considèrent que c’est aussi une occasion de dénoncer le racisme et la xénophobie.

Pour Rim Mohsen et Eddy Pérez, ce qui s’est passé hier n’est pas un acte isolé. « Il faut reconnaître que les gestes haineux contre la communauté musulmane ont considérablement augmenté lors des dernières années », affirment-ils.

Ils soutiennent que les événements de dimanche doivent servir d’avertissement, mais aussi de moteur pour construire des ponts entre les communautés.

« Cet acte terroriste s'inscrit dans une liste de gestes haineux qu'il faut condamner, disent-ils d'une même voix. Les autorités compétentes, mais aussi tous les groupes de la société doivent travailler ensemble pour assurer la dignité et la sécurité de tous, notamment des communautés musulmanes qui souffrent en ce moment. »

«Aujourd'hui, nous sommes tous des Québécois et l'on vit ce deuil ensemble.»

- Rim Mohsen et Eddy Pérez, membres du comité organisateur de la veillée montréalaise

Avec les autres organisateurs de l’événement montréalais, ils lancent un appel à la classe politique québécoise.

« On ne peut plus être aveugle face à cette xénophobie […] Nos élus doivent mettre en place des politiques de lutte contre le racisme et démarrer des campagnes de sensibilisation contre l'islamophobie plutôt que d'exploiter la peur et la division pour des gains électoraux. »

Le maire de Montréal, Denis Coderre, était présent.

Le militant politique Gabriel Nadeau-Dubois y était également. « Il est important d’être nombreux ce soir, dans toutes les régions du Québec, afin de faire la démonstration de notre capacité à faire peuple ensemble, coude à coude avec nos concitoyens et concitoyennes de confession musulmane », a-t-il écrit dans un communiqué.

Un message de Mohamed Lotfi

Le journaliste et réalisateur de l’émission Souverains anonymes diffusée à la prison de Bordeaux à Montréal participera à la veillée aux chandelles à la Gare Jean-Talon. Dans un billet publié sur le site du magazine Voir, intitulé « Rentre, tu es chez toi », le journaliste relate son arrivée au Québec et témoigne de l’ouverture qu’il a rencontrée lors de ses premiers jours passés au pays. Il explique ensuite avoir constaté des « crispations identitaires » et des « vagues de repli » au cours des dernières années et avoir assisté à « l’instrumentalisation de la peur » par certains médias et politiciens. « Aux mots qui tuent, mine de rien, je préfère les mots qui donnent envie de vivre », explique-t-il, invitant l’ensemble de la population à un examen de conscience.

INOLTRE SU HUFFPOST

Vigile à Québec à la mémoire des victimes de l'attentat

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.