Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

20 ans après «Harry Potter à l'école des sorciers», Hermione est toujours une icône féministe

Aujourd'hui, on entend beaucoup les discours féministes d'Emma Watson. À tel point qu'on en oublie que le premier personnage qu'elle a joué, et qui l'a fait connaître, était tout aussi féministe que son actrice. Hermione Granger, la sorcière issue d'une famille de moldus et qui rencontre Harry Potter et Ron Weasley à Poudlard, était plus qu'une jeune fille ayant de bonnes notes à l'école.

On peut noter qu'elle sait se défendre toute seule, qu'elle part même parfois au devant dans la bataille. Qu'elle est intelligente et prête à soutenir tous ceux qui en ont besoin. On vous fait le liste de ses qualités dans la vidéo en tête d'article à l'occasion des 20 ans du premier tome de la saga littéraire.

À voir également :

The Lockhart: un bar inspiré de Harry Potter à Montréal
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.