Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Virage»: la vie après le sport

Une nouvelle série dramatique qui s'annonce très prometteuse...
Charlotte Aubin
Alexis GR via Noovo
Charlotte Aubin

Après le succès des comédies Contre-offre et Entre deux draps (dont une deuxième saison est déjà en préparation), c’est du côté du drame que Noovo s’aventurera pour continuer de bonifier son offre en matière de fictions originales, avec la série Virage.

Produite par KO TV, et comptant sur les talents de Kim Lévesque-Lizotte et Marie-Hélène Lebeau-Taschereau à la scénarisation, et de Catherine Therrien à la réalisation, Virage compte jeter un regard unique sur l’univers du sport au féminin, et sur ce qui attend les athlètes de haut niveau lorsque l’heure de la retraite sonne subitement, alors qu’ils ne sont que dans la vingtaine ou la trentaine.

La trame narrative de la série est d’ailleurs «très librement inspirée» de la carrière de plusieurs athlètes olympiques et professionnels, dont celle de la patineuse de vitesse Marianne St-Gelais, qui a été recrutée ici à titre de consultante au contenu.

Il s’agit pour les deux autrices d’une occasion inusitée de pouvoir plonger dans l’univers du sport (toujours une formule gagnante à la télévision), mais à travers un regard féminin. Car il est vrai que la majorité des grandes séries sportives (d’ici et d’ailleurs) nous ont généralement entraînés dans des mondes d’hommes. Une telle bouffée d’air frais est certainement la bienvenue.

Nous suivrons ainsi le parcours de Frédérique Lessard (Charlotte Aubin), une médaillée olympique en patinage de vitesse dont la carrière sportive est sur le point de prendre fin. L’heure sera alors au changement alors qu’elle décidera du même coup de rompre avec son amoureux et de mettre sur la glace son plan initial de fonder une famille. Elle devra dès lors s’habituer à un tout autre rythme de vie pour entamer le prochain chapitre de sa jeune existence.

«Cet univers peu connu de l’après-carrière d’athlète a quelque chose de fascinant et vrai qui rejoint étonnamment le quotidien de bien des gens, peu importe le domaine. On met rarement en lumière ce passage obligé que vivent les compétiteurs de haut niveau, qui se transforme bien souvent en quête identitaire», a souligné le producteur Louis Morissette, par voie de communiqué.

«Virage apporte un regard différent et montre l’envers de la médaille de ces années de travail acharné et dépeint les impacts collatéraux sur l’entourage de ces médaillés.»

En plus de Charlotte Aubin, Virage mettra en vedette Émile Schneider, Marie-Thérèse Fortin, Sylvain Marcel, Juliette Gosselin, Anglesh Major, Mani Soleymanlou et Audrey Roger.

La première saison de Virage sera constituée de huit épisodes de 60 minutes, lesquels seront diffusés l’automne prochain, sur les ondes de Noovo.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.