Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Voie de contournement à Lac-Mégantic : Colette Roy-Laroche hausse le ton

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, s'est dite déçue par les propos du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau. Le ministre a déclaré hier que le gouvernement du Québec devait faire preuve d'équité envers toutes les municipalités quant au projet de construire une voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic.

Mme Roy-Laroche a répliqué jeudi après-midi en demandant elle aussi l'équité pour sa municipalité. La mairesse fait valoir que le chemin de fer qui traverse Lac-Mégantic comporte les pentes les plus fortes du Québec.

« Est-ce que le gouvernement du Québec peut nommer une autre ville où un accident ferroviaire a tué 47 personnes et détruit son centre-ville historique? Je réclame l'équité, que notre chemin de fer soit aussi sécuritaire que celui des autres municipalités », a-t-elle déclaré, entourée de représentants de l'Union des municipalités du Québec. L'organisme appuie la Ville de Lac-Mégantic dans sa démarche.

Selon la mairesse, la seule façon d'obtenir un chemin de fer sécuritaire est de construire une voie de contournement ferroviaire. « Pourquoi une route dangereuse est-elle refaite, alors qu'un chemin de fer dangereux devient une question d'équité? », ajoute-t-elle.

Prise en otage

Colette Roy-Laroche soutient que sa municipalité est prise en otage entre la sécurité de ses citoyens et l'économie de la région. Plus de 800 emplois de la région de Lac-Mégantic dépendent du transport ferroviaire, dit-elle.

Dans ce contexte, la mairesse réitère sa demande au gouvernement du Québec de participer à la réalisation d'une étude des coûts qu'engendrerait l'aménagement d'une voie de contournement. Plus tôt, cette semaine, des hommes d'affaires ont proposé une solution dont les coûts sont évalués à 50 millions de dollars.

INOLTRE SU HUFFPOST

Explosion d'un train à Lac-Mégantic

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.