Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Xbox: fatigué de jouer, il préfère finir sa peine en prison plutôt que d'être assigné à résidence

Un homme assigné à résidence pour purger sa peine vient de demander son incarcération au prétexte qu'il n'en pouvait plus de jouer à la Xbox.

Selon le New Zealand Herald qui rapporte l'histoire, cet homme habitant de Whangarei (la ville la plus au nord du pays) a expliqué qu'il préférerait encore être derrière les barreaux que de continuer à jouer sur sa console.

Pourtant, il ne lui restait plus qu'un mois de peine à purger. A 19 ans, il venait en effet d'effectuer 10 des 11 mois de son assignation à résidence.

Un agent de police a expliqué que le jeune homme était tout simplement arrivé "à court de jeux vidéo Xbox". Il a donc expliqué à la police qu'à moins d'être mis en prison, il enfreindrait les conditions de son assignation. Son vœu a rapidement été exaucé : il est désormais incarcéré dans la prison de Ngawha.

En Nouvelle-Zélande, plus de 200 personnes sont placées sous assignation à résidence, une mesure qui coûterait quatre fois moins chère qu'une place en prison.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques bienfaits des jeux vidéo

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.