Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Zendaya soutient avoir été victime de profilage racial

Zendaya soutient qu’elle a été victime de profilage racial et a partagé son histoire sur Snapchat.

Mardi dernier, l’actrice de 20 ans a tenté d’acheter des cartes-cadeaux d’une valeur de 400$ au supermarché Vons, mais a été empêchée d’acheter d’après ce que rapporte Cosmopolitan.

«La dame qui nous aidait n’avait pas l’air fan de notre couleur de peau», a partagé Zendaya sur Snapchat.

«En fait, je me souviens qu’elle n’avait pas essayé de nous aider, disant qu’on ne pouvait pas essayer les cartes-cadeaux et a lancé mon portefeuille. Je ne peux pas inventer ces choses-là. Je ne peux juste pas… c’est ce qu’on a dû faire.»

«Parce que nous sommes noirs», a dit son ami.

Zendaya a ajouté plus tard que le gérant lui a éventuellement laissé acheter les cartes, selon People.

Le Los Angeles Times a raporté qu’un représentant pour Safeway allait répondre rapidement à la controverse.

Voyez toute son histoire sur Snapchat dans la vidéo ci-dessous (en anglais seulement).

Ce n’est pas la première fois que Zendaya vit des problèmes en lien avec son origine.

L’an dernier, l’animatrice Giuliana Rancic s’était retrouvée dans l’eau chaude après avoir soutenu que la chanteuse et actrice devait sentir la marijuana et le patchouli à cause de ses cheveux aux Oscars. En janvier Zendaya renvoyé sa publiciste pour des commentaires qui manquaient de sensibilité.

VOIR AUSSI:

Les meilleurs looks beauté de Zendaya
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.