HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

abattoirs

L'Association de protection animale française L214 dévoile de nouveaux cas de maltraitance animale dans deux abattoirs ce
MONTRÉAL — Des organisations de défense des droits des animaux tiendront une marche samedi après-midi, à Montréal, pour exiger
Nos assiettes en ont repris un coup. Cette semaine, l'OMS a publié une nouvelle étude sur les risques d'une consommation
Ce n'est pas dans la reconnaissance de la capacité qu'ont les animaux de souffrir que réside le véritable défi moral de notre civilisation, mais bien dans l'acquisition de la conviction que l'exploitation des animaux de consommation constitue l'une des causes majeures des souffrances imposées aux animaux non humains.
Les réglementations existantes pour minimiser la souffrance dans les abattoirs sont honteusement insuffisantes.
Les scandales liés aux cas de contamination chez XL Foods et Maple Leaf ont attiré l'attention du public sur le travail de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA). En dépit du droit à l'information, le citoyen qui désire contre-vérifier par lui-même la qualité de ce travail risque de devoir affronter un rempart bureaucratique infranchissable. Voici le récit d'une banale demande visant à obtenir des avis de correction et des rapports d'inspection liés aux trente-quatre abattoirs québécois de juridiction fédérale.