HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

accouchement

Difficile d'argumenter avec elle. đź‘Ź
Et (vous l'avez deviné) la fière maman a déjà partagé un premier cliché de la nouvelle venue...
«Le premier mois et demi de ma fille, elle nous a vus avec un masque. Toutes les premières photos qu’on a, le premier corps à corps, on a un masque.»
C’est beau de s’aimer dans n’importe quelle situation, d’être sa meilleure amie tout le temps et d’être douce avec soi.
Une véritable ode à la beauté féminine et la force des femmes.
Je ne pouvais m’empêcher de penser que la manière dont j’avais été traitée n’était pas correcte.
Elle y parle sans filtre de dépression post-partum et de son anxiété.
L'interdiction présentement en vigueur à l'Hôpital général juif ne devrait pas être étendue aux autres hôpitaux du Québec.
Un cliché sur lequel on la voit souffrir, une photo forte en symboles et absolument magnifique.
«Je n’ai jamais ressenti autant d’injustices d’être une femme que depuis que je suis mère, même si je l’ai vraiment souhaité...»
Au-delà des souffrances physiques et psychologiques, ces femmes déplorent un manque d'information après l'accouchement.
Il y a les couches pour bébé, mais pas seulement, celles aussi que la maman doit porter.
Le mannequin, icône de la diversité corporelle, a documenté sa grossesse sans filtres, assumant avec fierté ses formes.
«Souvent, les médecins et les infirmières sont très contents qu'on soit là parce qu'ils savent que leurs patients vont avoir le meilleur soutien possible.»
Je n’aurai jamais pu lui dire «bye». Parce que j’étais trop occupée à devenir une maman.
Tous les regards étaient fixés sur le nouveau-né, hormis celui de la photographe.
Certaines ont même décidé d'aller plus loin en réalisant un tutoriel où elles se maquillent depuis leur lit d'hôpital.
Maman et bébé se portent bien.