HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

agressions sexuelles cologne

Des rapports de l'ONU dénoncent le trafic sexuel de réfugiés depuis des années. Mais rarement le cauchemar avait pris une telle ampleur.
Vous faites l'impasse sur plusieurs centaines de victimes pour lesquelles vous n'avez aucun mot. Pire encore, vous présentez les agresseurs comme les réelles victimes de ce qui s'est passé à Cologne.
Il y a conflit entre deux des principes clés de la pensée progressiste occidentale: celui de l'égalité des sexes, et celui du respect des «différences» culturelles. Depuis les incidents du 31 décembre à Cologne, il nous explose à la figure.
Je veux répondre à quelques «arguments» contre l'aide humanitaire ou aux paroles dégradantes au sujet des plus vulnérables.
Il y a ce refus de voir en certaines victimes des agresseurs, refus de voir que certains réfugiés ou migrants puissent être des hommes violents, comme si le statut de réfugiés les immunisait.
Après les horreurs du vendredi 13, la France ne sera plus comme avant. Elle sera semblable, à quelque chose près, à l'Algérie des années 1990. Paris sera Alger.
Les évènements de Cologne remettent-ils en question les politiques de multiculturalisme? Poser la question, c'est y répondre. Bien sûr que non et pour plusieurs raisons.
Les féministes - que vous ignorez le reste du temps - ne sont pas là pour alimenter vos lubies. Vous ne pouvez pas nous convoquer seulement lorsque ça vous fait une belle jambe. Nous ne sommes pas des chiennes dressées, arrêtez de nous traiter comme telles.