HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

alienation-parentale

Les études démontrent que 70 % des enfants aliénés risquent de souffrir de dépression à l’âge adulte et que 80% des adultes, autrefois enfants aliénés, auraient souhaité que l’aliénation soit détectée et stoppée.
Mes enfants sont devenus, rapidement après le divorce et surtout durant leur adolescence, les petits soldats de plomb d’un père qui n’a juste pas accepté de se faire quitter.
Un hiver, nous avons quitté une fête familiale en coup de vent. En chemin vers la maison, Papa avait fait une crise de jalousie à Maman et nous avait abandonnées au beau milieu d'une route de campagne, en plein hiver, aux petites heures du matin. Je pleurais, j'avais peur et j'avais froid.
Après une rupture, certains parents en viennent au point de se déchirer l'un l'autre. Et parfois ils impliquent les enfants
Une autre réalité dont sont victimes les enfants et qu'il est difficile de faire valoir devant les tribunaux : l'aliénation parentale. De plus en plus de couples se séparent et les enfants se retrouvent bien malgré eux, pris au beau milieu d'une « guerre » entre parents.
S'il faut se préoccuper de la situation d'enfants qui sont exposés à des conflits sévères et fréquents entre leurs parents, nous sommes inquiets de l'engouement que suscite cette question et des dérives possibles dans l'intervention auprès des enfants et de leur famille.