HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

amitie

Conseils d'experts pour identifier vos comportements potentiellement toxiques et y remédier le cas échéant.
Ils ont entrepris de coudre ensemble des masques pour les personnes non soignantes.
Il m’a fallu une absence soudaine et inattendue de contacts sociaux physiques pour que je comprenne à quel point mes amis d’Internet sont merveilleux et précieux.
Ma vie a changé du tout au tout alors que j’étais célibataire. En réalité, elle est méconnaissable aujourd’hui.
Les hommes peuvent réapprendre de nouveaux rituels et se pratiquer à normaliser la démonstration de leur amour.
Tout le monde pense savoir exactement comment réagir lors d’une situation difficile. Mais la vérité, c’est que nous ne savons pas comment nous réagirons aux événements traumatisants.
Je n’en étais pas à mon premier coup de foudre amical, mais il était déjà arrivé que les apparences soient trompeuses. En amitié comme en amour, il faut faire preuve de discernement.
Pour la neuroatypique que je suis, l’amitié, souvent, m’est très pénible à vivre... En fait, je n’y comprenais absolument rien.
Évitez les gens qui ne cessent de se plaindre: ils ne feront que vous saper le moral.
L'acteur s'est livré récemment sur son amitié «profondément privée» avec le prince.
S'il faut apprendre à apprécier les qualités des uns, il faut aussi apprendre à nous adapter aux défauts des autres.
Nous pouvons regarder dans toutes les directions pour trouver le coupable, mais les doigts se pointeront probablement tous sur nous.
Je me pose la question de savoir si nous avons toutes la même vision de l’amitié. Et si l’amitié n’évoluerait pas avec l’âge?
Si vous visitez des amis musulmans au Canada, vous remarquerez un petit arrosoir à côté de la toilette. Ne vous inquiétez pas.
Peut-on appeler « ami », une personne payée pour réaliser des activités?
Tous ces gens sont placés là, sur notre route, pour nous apprendre quelque chose que nous refusons de voir en nous.
Entourée d’une équipe interdisciplinaire de chercheurs québécois, je me suis penchée sur cette question.
Quand je pense à Patrick, je pense à un gang d'amis sur la rue Suzor-Côté, devant son domicile. De quoi parlions-nous? De musique, de hockey et parfois, des filles.