HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

apgq

En misant sur le b√Ęillon pour passer ill√©gitimement sa loi inacceptable sur les hydrocarbures et ainsi reconduire tous les principes injustes de la Loi des mines de 1880, le gouvernement Bougon-Couillard oublie que la col√®re gronde √† cause du non-respect de la volont√© du peuple
Les contradictions entre les beaux discours du premier ministre √† l'√©tranger et la r√©alit√© du projet de loi¬†106 biais√© en faveur des hydrocarbures sont en train d'exposer les dessous peu rago√Ľtants de la politique du gouvernement Couillard.
La comp√©tence pour discuter des enjeux, les √©cologistes l'ont acquise. Aux promoteurs d'√Čnergie Est, je renvoie le d√©fi: √† partir de maintenant, pouvez-vous proposer des projets avec comp√©tence dans ce ¬ęd√©bat important¬Ľ sans escamoter toutes les probl√©matiques importantes?
Tel un fant√īme du pass√©, M.¬†Binnion, pr√©sident de l'Association p√©troli√®re et gazi√®re du Qu√©bec, revient hanter des √©lus municipaux.
Forte de quelque 75 lobbyistes enregistr√©s, l'industrie gazi√®re revient √† la charge en d√©montrant qu'elle n'a pas compris le message que ¬ęNon, c'est non¬Ľ!
Dimanche et lundi derniers avait lieu la 6e conf√©rence annuelle de l'Association p√©troli√®re et gazi√®re du Qu√©bec (APGQ). J'y √©tais. Pour apprendre et d√©couvrir ce monde dont on parle avec beaucoup d'√©motion, mais que l'on conna√ģt g√©n√©ralement si peu.
Mr. Binnion, vous affirmez faire partie d'¬ęune industrie de scientifiques et de professionnels¬Ľ. Si cette affirmation est vraie, vous ne devriez pas craindre de discuter d'enjeux fondamentaux pour l'avenir ¬ędes g√©n√©rations futures¬Ľ avec des citoyens renseign√©s qui soul√®vent des points importants, m√™me s'ils ont une opinion diff√©rente de la v√ītre.
Est-ce que les promoteurs de l'industrie gazi√®re sont r√©ellement pr√™ts √† ingurgiter un tel cocktail chimique; pas du ¬ę¬†Clean Stuff¬†¬Ľ, mais de la v√©ritable eau de fracturation? J'aurais plut√īt tendance √† leur proposer un vrai zombi, √† d√©faut de quoi, ils pourraient bien en devenir, des zombies! Sachons choisir nos tord-boyaux!
Une coalition de groupes environnementaux du Québec m'a écrit une lettre à l'occasion de la Conférence annuelle de l'Association pétrolière et gazière avec l'intention de me provoquer. C'est réussi! J'écris ce billet sous le coup de l'indignation.
Monsieur le pr√©sident, vous savez certainement que les deux tiers des √©missions mondiales de gaz √† effet de serre sont g√©n√©r√©s par le secteur des √©nergies fossiles, que vous repr√©sentez ici. Cette situation conf√®re √† votre industrie une responsabilit√© de premier plan dans la destruction en cours du climat. C'est pourquoi nous voulons vous inviter √† nous rencontrer pour discuter des enjeux de lutte aux changements climatiques et du r√īle que votre industrie peut jouer dans notre transition vers un mod√®le √©nerg√©tique √† faibles √©missions de gaz √† effet de serre.
√Čtonnamment, il se passe beaucoup de choses au Qu√©bec. La pr√©sence des initi√©s de l'industrie √† notre conf√©rence annuelle en t√©moigne. Nous avons une √©quipe de conf√©renciers plus forte que jamais.