HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

association-miniere-du-quebec

Royal Nickel peut maintenant aller de l'avant avec son projet Dumont à Launay : le gouvernement du Québec vient d'annoncer
le Québec perd de sa compétitivité. Une enquête menée récemment par l'Institut Fraser auprès des dirigeants de l'industrie minière dans le monde nous apprend que le Québec est passé du 5e au 11e rang parmi les meilleures juridictions mondiales où investir, lui qui a occupé la position de tête de 2007 à 2010. Le Québec dispose actuellement d'un régime minier fiable qui repose sur des bases légales permettant un développement structuré et cohérent de l'industrie minière. Pourquoi vouloir changer ce qui fonctionne bien et ainsi nuire au développement d'une industrie structurante pour le Québec?
Le forum sur les redevances minières que tient aujourd'hui le gouvernement est l'occasion de faire la lumière sur un secteur structurant pour l'économie du Québec. Certaines données sont inquiétantes et nous amènent à réfléchir sur les risques liés à l'incertitude dans laquelle notre industrie est plongée depuis quelques mois, dans l'attente du nouveau régime minier. Pour y mettre fin, l'AMQ croit que le régime fiscal québécois doit être adapté en fonction des gisements et de leur réalité.
Il est impératif pour le Québec de lancer une réflexion nationale sur son positionnement économique et sur les stratégies à mettre en place pour assurer une véritable prospérité à long terme. Une prospérité fondée sur une économie diversifiée, résiliente, efficiente et productive dont l'exploitation durable des ressources naturelles sera une composante forte, au même titre que des secteurs de pointe de la nouvelle économie.