HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

best seller

Trois ans après la sortie de son troisième album studio électro-symphonique °1, Champion revient à l’avant-scène musicale
Avec Quand j'Ă©tais Theodore Seaborn, Martin Michaud livre un roman spectacle qui ne parvient malheureusement pas Ă  occulter ses nombreuses invraisemblances.
Trois auteures québécoises nous entraînent dans des histoires de pouvoir, de vengeance et de folle solitude. Parfois très réussi... parfois un peu moins. Place aux femmes!
On ne peut pas dire que les boutiques et adresses mode manquent à Montréal. Des boutiques de créateurs aux grandes enseignes
On célèbre le retour de l'un des grands représentants de la littérature américaine, Jim Harrison, qui à 77 ans livre avec Péchés capitaux une perle rare sur la sublimation de la violence.
Alors que le personnage vieillit sans descendance, il se découvre une fille. Mais quelle fille!
Le dernier polar d'Hervé Gagnon, historien de son état, et écrivain pour notre plus grand bonheur, est une virée somptueuse dans les vieilles rues de la ville de Montréal, une promenade en calèche qui nous emmène entre la rue Sherbrooke et la rue Sainte-Catherine, d'est en ouest.
Le seul mérite de ce requiem aura été de démontrer qu'il n'est pas si facile d'écrire un bon polar. En cela, il s'agit d'un involontaire hommage à l'œuvre de Stieg Larsson.
Graduellement, la peur s'installe alors que les protagonistes n'ont aucune conscience des étranges événements autour d'eux.
Si avec son nouveau roman, Pandemia, Franck Thilliez ne vient pas de lancer le polar de l'année, il nous offre tout au moins celui de l'été.