HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

bien commun

Lorsque le gouvernement intervient, il favorise toujours un groupe au détriment d'un autre.
À mon avis, la raison pourquoi nos gouvernements préfèrent envoyer des chèques aux familles concernées est uniquement et strictement pour démontrer qu'ils sont généreux.
La première fois que j'ai entendu parler de ce concept, c'est dans les années '80. Depuis ce temps, je ne cesse d'y penser et d'en parler à qui veut l'entendre.
Plutôt que de parler au nom de l'intérêt général très abstrait et de promettre de gouverner selon le consensus, les candidats et les candidates devraient, dans la perspective exposée précédemment, tenter d'incarner des pôles autour desquels se bâtit une définition de l'intérêt général.
Issu d'un milieu modeste, notre père commençait ses journées à six heures le matin pour les terminer douze heures plus tard. Pendant plus de trente années, ce dernier a donné une grande partie de sa vie à une grande multinationale nommée Coca-Cola. À l'aube de ses cinquante-quatre ans, cette dernière a décidé d'y aller d'un grand ménage. Hop! Fini le six à six! À partir de la semaine prochaine, c'est à la maison le papa! Voilà comment on a remercié un homme ayant donné plus de soixante heures semaine pendant trente-six ans de sa vie. Un homme qui avait en horreur le syndicalisme!
Faute d'oser un changement salutaire, les bonnes, écrasées par le poids de leur vie, vont poser un geste insensé en espérant la délivrance: faire emprisonner l'amant et planifier de tuer leur patronne. Geste qui, réussi ou pas, va inévitablement se retourner contre elles.