HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

cegeps avenir

Contrairement au rapport Demers qui veut arrimer davantage l'éducation collégiale au marché du travail, les cégeps constituent un acquis démocratique, une originalité qui nous permet de surclasser les autres provinces. Leur philosophie humaniste doit continuer d'animer nos questionnements.
Le cégep est une invention québécoise qui mérite de continuer d'exister, mais qui nécessite qu'on le redynamise notamment en y réinvestissant massivement et en modifiant la formation générale pour y ajouter un cours d'histoire national obligatoire.
À l'époque de leur création, les cégeps étaient utiles et nécessaires, voire essentiels, mais les choses ont changé. Les besoins de la société ont évolué et refuser d'admettre ces changements ne les rendra pas moins réels.
Piliers de l'éducation québécoise, les cégeps conservent leur pertinence, mais des débats doivent être entrepris quant aux moyens à prendre afin de maximiser leur potentiel et les ressources investies.