HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

chefferie-du-parti-quebecois

TEXTE COLLECTIF - Les membres ont une occasion en or de donner un signal clair pour que le Parti québécois redevienne le parti du changement avec le projet le plus mobilisateur, le plus prometteur et le plus urgent pour notre avenir : faire du Québec un pays.
Abonnez-vous Ă  notre page sur Facebook Suivez-nous sur Twitter VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST La course Ă  la chefferie du Parti
Suivez-nous sur Twitter Entre petites phrases assassines et grands débats, la course à la chefferie du Parti québécois bat
Jean-François Lisée se retrouve en position avantageuse dans la course au leadership du Parti québécois. Il est clairement sur une montée, montée confirmée par l'adhésion de quatre députés péquistes cette semaine. C'est l'élément qui manquait pour assoir sa crédibilité.
La course à la chefferie du Parti québécois entre dans sa dernière ligne droite. Dans moins d’un mois, le 5 octobre précisément
Demain, mardi 16 aout, dès 20h, je recevrai en entrevue sur Radio Info Cité chacun des cinq candidats à la direction du Parti québécois. À tour de rôle, je mènerai une entrevue de 15 à 20 minutes avec chacun d'entre eux en fonction de trois ou quatre thèmes prédéterminés et des sujets qui ont été abordés durant cette course à la chefferie.
La candidate à la course à la direction du Parti québécois, Martine Ouellet, estime qu'elle est la mieux placée pour poursuivre
Ma participation à cette course n'est pas une affaire personnelle ou de carrière ou d'ambition. J'ai indiqué la semaine dernière qu'une seule question me préoccupait: aurais-je quelque chose d'important à proposer, que mes collègues Véronique, Martine et Alex ne proposent pas ? Je n'ai pas reconnu dans leurs propositions de réponse à la mesure de l'enjeu politique central actuel.
Nous sommes convaincus qu'il possède les qualités requises pour rassembler une grande coalition et pour redonner l'espoir aux Québécoises et aux Québécois que leur rêve de faire du Québec un pays redevient possible.
Il est en politique active depuis huit mois seulement et pourtant, Pierre Karl Péladeau occupe l'espace médiatique comme