HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

commemoration

La situation géopolitique d’Israël fait qu’il est probable que les 70 ans d’existence de l’État hébreu ne donnent pas lieu à une explosion de joie généralisée en dehors des frontières du pays.
Oui, à la commémoration dans le respect de tous et la dignité de chacun. Non, à l’instrumentalisation éhontée de cette tragédie.
Les Québécois sont fiers, mais la commémoration historique demeure problématique, dans le contexte canadien de concurrence des mémoires, particulièrement lorsqu'elle touche cette nation qui a fait sa place en Amérique deux siècles et demi avant le Canada de 1867, qui fête ses 150 ans.
Le principal crime de l'état-major américain n'est pas d'avoir autorisé le largage des bombes atomiques, mais d'avoir exonéré Shirō Ishii et les tortionnaires de ses unités de vivisection d'une inculpation pour crime de guerre et d'avoir accordé la même protection à Hirohito et toute la famille impériale.
Les dirigeants japonais sont responsables de la destruction de leurs villes et du bombardement atomique qui a suivi.
C'est avec respect pour les Franco-Ontariens et espoir pour l'avenir de la langue française que je représente le Québec aux célébrations commémorant les 400 ans de présence française en Ontario.