HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

conflit en Syrie

Le président américain a raconté les coulisses des frappes en Syrie à une journaliste totalement captivée par ses propos.
Justin Trudeau estime que la Russie, à cause de son soutien au président Bachar el-Assad, doit assumer au moins une part
Au moins 60 personnes ont été tuées vendredi quand une voiture piégée a explosé à proximité d'une ville récemment reprise
En ces jours où l'économie russe est plus instable qu'elle ne l'a été depuis de nombreuses années, il est indéniable que le principal enjeu de la Russie dans la crise syrienne se retrouve au point de vue militaro-technique.
La Russie pourrait-elle supporter une attaque géoéconomique, si celle-ci devait avoir lieu? La menace est-elle bien réelle, ou résulte-t-elle d'une simple posture occidentale servant d'autres objectifs?
DAMAS, Syrie — Au moins 150 bombes cachées par les djihadistes du groupe armé État islamique dans les ruines de Palmyre ont
Les enfants nés à Alep seront particulièrement vulnérables, la quasi-totalité des règles visant à épargner ceux qui ne participent pas aux combats étant bafouées par ce conflit. Après quatre années de violence destructrice, il est inacceptable d'attaquer des structures médicales, de frapper aveuglément des civils ou de maltraiter des détenus.
«La lutte contre le terrorisme doit être accompagnée par un véritable processus qui inclut tous les Syriens», a déclaré le nouvel envoyé spécial pour la Syrie, Staffan de Mistura, au siège des Nations Unies à New York à la suite des premières frappes aériennes des États-Unis et de ses alliés arabes contre l'Etat islamique.
En dépit (ou à cause) de la couverture médiatique des crises qui se succèdent, et malgré le travail infatigable des partenaires humanitaires sur le terrain, je crains que les violations des droits de l'homme finissent par se banaliser, par lasser - et donc par affaiblir peu à peu notre réaction.
Ali a de grands yeux bruns et un sourire que l’on devine timide, hésitant. Le petit garçon tient contre sa poitrine une feuille