HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

cyber-intimidation

La première dame voulait célébrer sa campagne «Be Best», mais les utilisateurs de Twitter lui ont plutôt dit: «Be gone» («Dégage»).
À travers «Élevey», Stephanie Harvey fait aussi la promotion d'interactions saines sur le Web - et en personne - et lutte contre la cyberintimidation.
Un sinistre portrait pour toute une génération de femmes.
L'autrice-compositrice-interprète avait annoncé qu'elle prenait une pause d'Instagram la semaine dernière...
La chanteuse a déclaré à ses fans qu'ils «ne sont définis par aucun choix ni aucune chose. Le temps guérit et rien n'est figé».
«Ne laissons pas les trolls gagner!»
«Il y a une grande différence entre être déçu de voir partir son candidat préféré, et rabaisser l’autre...»
Nathalie Prud'homme dit elle aussi avoir été victime de propos déplacés, à l'instar du «Pharmachien».
Il dit avoir été menacé de mort à plusieurs reprises.
Pardonnez le jeu de mots, mais ça prenait des couilles pour faire cette publication...
Le fiel des internautes anglophones s'était déversé sur l'ado de 19 ans après qu'il eut manqué un tir de pénalité.
«Je te bloquerai pas. Mais ça se peut que je t’expose»
«Si t'étais laide et grosse, t'aurais jamais gagné tes élections.»
«Si vous avez besoin de moi, je serai sur mon Bat Phone...»
«J'espère que les intimidateurs vont réaliser qu'on les lit et qu'on les voit leurs messages...»
Cet ancien couple dans la vie deviendra le couple vedette de la série.
Tandis qu'une étude française a révélé, ce lundi 5 février, que la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans était le
«Quand tu fais ce métier, la société te traite comme de la merde», explique l'actrice Tasha Reign.