HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

cyberattaque

Les États-Unis ne sont pas à l'abri de nouvelles représailles de la part de l'Iran. Elles pourraient très bien survenir sur le sol américain, sous différentes formes.
Des renseignements très sensibles ont été volés.
Cela a entraîné d'importants ralentissements dans le traitement des commandes.
Les utilisateurs sont la cible d'une nouvelle vague de faux courriels destinés à voler leurs informations bancaires.
Le Canada saute dans l'arène de la "guerre 2.0". Le nouveau projet de loi antiterroriste déposé mardi par le gouvernement
Abonnez-vous Ă  notre page sur Facebook Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Des mesures doivent ĂŞtre prises pour contrer
La menace croissante de cyberattaques force Hydro-Québec à rehausser son niveau de vigilance pour protéger efficacement son
Le réseau informatique de l'Université de Montréal est sous surveillance après qu'environ 120 ordinateurs de l'établissement
Des responsables en cybersécurité ainsi que des experts ont pressé, dimanche, organisations et entreprises à mettre immédiatement à jour leur système informatique.
Depuis le début de l'année, de nombreux papiers dans les médias français traitent du risque d'une cyberattaque perturbant l'élection présidentielle.
Avez-vous déjà postulé pour un emploi chez McDonald's? Si oui, vos données pourraient avoir été piratées.
Les cyberattaques rapportées dans les médias fournissent de précieuses informations, mais elles ne donnent qu'un aperçu de ce qui se passe réellement sur le terrain. Comme de nombreuses menaces ne sont pas détectées, il est difficile de rendre compte avec justesse du phénomène sur une longue période.
Une cyberattaque a perturbé pendant près de douze heures, le vendredi 21 octobre, de nombreux sites, dont Amazon, Twitter, Airbnb, Spotify, PayPal, le New York Times, etc. Les pirates n'ont en effet pas attaqué directement les sites des dites sociétés, mais ils ont manipulé et inondé les DNS, ces sociétés qui assurent la transmission des requêtes !
Il y a trop d'indices pour ne pas avoir peur. Trop de signes qu'une attaque imminente se prépare. Trop de détails qui n'en sont pas. Trop d'incidents mineurs aux conséquences incalculables. Et si le soir des élections américaines des cyberterroristes s'attaquaient à tous les réseaux en même temps ?
À lire la presse depuis vendredi dernier, c'est un peu comme s'il y avait eu un avant et un après 21 octobre 2016 dans l'histoire récente du cyberespace.
La société américaine de services Internet Yahoo est poursuivie pour « négligence grave » par un utilisateur, après l'annonce
Dans ce cyberespace incertain, on ne peut que conseiller d'y laisser le moins d'informations sensibles possibles.
Selon la BBC, Chris Froome, triple vainqueur du Tour (2013, 2015, 2016), et Bradley Wiggins, champion en 2012, figurent parmi
Il est possible de faire autant de dommages par la cyberguerre qu'en une guerre, avec pourtant bien moins d'effectifs et de moyens.
Abonnez-vous à notre page sur Facebook Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Les sites Internet du gouvernement fédéral