HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

dette-du-quebec

Avec la nationalisation des Caisses Populaires, nous pourrions avoir près de 2 milliards supplémentaires en profit net à investir par année dans plusieurs secteurs névralgiques de notre économie.
La CAQ pourrait simplement se limiter à dénoncer le manque de vision du gouvernement. Nous avons plutôt décidé d'être constructifs et de trouver des moyens concrets pour créer de la richesse pour tous les Québécois.
En utilisant plus intelligemment le Fonds des générations, on s'assurerait d'atteindre les objectifs prévus par la Loi sur la réduction de la dette, sans sacrifier les générations censées en bénéficier sur l'autel de l'austérité.
Pour diminuer un endettement qu'il juge excessif, le gouvernement a opté pour une politique de déficit zéro et la mise sur pied du Fonds des générations. La première prive le gouvernement d'un instrument majeur en période de récession, et le second comporte des risques financiers élevés.
Tu as dû entendre, dans les médias, le premier ministre Couillard dire que son gouvernement travaillait «pour la jeunesse», pour les générations futures. J'aimerais te dire deux ou trois mots sur ce sujet-là.
Mme Chabot, demandez donc à la génération trompée s'ils en veulent de votre société où l'on se fait confisquer 50% de son chèque de paie pour recevoir des services publics pitoyables, où le copinage et la corruption entre l'État-obèse et les ti-namis du pouvoir enrichissent une nouvelle classe de possédants.
Le gouvernement Couillard prend les Québécois pour des enfants à qui l'ont fait peur en leur faisant croire que le Bonhomme Sept Heures viendra les traquer s'ils n'écoutent pas le discours officiel.
Pour survivre financièrement au vieillissement de la population, le Québec doit-il confier plus d'aînés au privé et introduire
Pierre Fortin a entièrement raison de dire que des coupures budgétaires aussi radicales que prévues vont affecter l'économie. Toutefois, affirmer que le Québec est champion de l'austérité comme il le fait dans L'Actualité relève du mensonge.