HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

deux solitudes

Si l'on se fie à une enquête pancanadienne menée par la firme Angus Reid, il semble que la question nationale et celle de l'appartenance au Canada seraient des dossiers réglés selon la majorité des Canadiens et des Québécois. C'est du moins ce que titre la CBC...
L'homme d'affaires montréalais Mitch Garber a décoché une flèche à la communauté anglophone québécoise, lundi, lui reprochant
Commémorer l'immense héritage qu'a laissé aux Québécois l'ancien premier ministre Jacques Parizeau est en train de faire ressortir de grandes divisions et une profonde amertume de la part de l'autre solitude... Pendant que le Québec francophone s'émeut des pitbulls, le sujet de l'heure chez les Anglo-Montréalais, c'est le choix du parc Vimy à Outremont comme endroit à renommer en hommage à Jacques Parizeau.
Afin d'avoir une meilleure connaissance des médias dans l'autre langue, mon ami anglophone Tom Robinson et moi-même avons pris prétexte de la campagne électorale fédérale de 2015 pour procéder à un échange d'articles dans notre langue maternelle respective.
Après le succès incontesté de son film Mommy au gala des Écrans canadiens, à Toronto, Xavier Dolan dit avoir trouvé étrange
L'indépendantisme québécois doit être relancé et il ne faut pas tenir notre identité pour acquise dans cette Amérique du Nord anglo-saxonne, mais nous n'avons pas à entretenir un discours défaitiste en affirmant que tout est à recommencer. Nous ne sommes tout de même pas retournés dans les années 1960.
Le Journal de Montréal publiait cette semaine les résultats d'une enquête maison qui visait à déterminer si les Anglo-Québécois connaissent bien la culture québécoise. Celle-ci démontre une fois de plus l'existence des deux solitudes à l'intérieur d'une même ville, soit Montréal. Il n'en fallait pas plus pour qu'une poignée de chroniqueurs reconnus pour leur haine du nationalisme écrivent contre cette étude.
Le Parti Québécois devrait se rendre compte qu'il a ici une responsabilité particulière. Que fera-t-il immédiatement pour que certains de ses projets législatifs ne soient pas perçus comme appartenant à un nationalisme d'exclusion pratiqué par une certaine droite française? Qui mettra en pratique la tradition de Gérald Godin et de René Lévesque à l'égard de nos compatriotes d'arrivée plus récente?