HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

deuxieme guerre mondiale

«Il me semble que c’est plus que mon sang que je perds. Ma petite Aimée, tu ne peux t’imaginer comme j’ai un cafard d’être ici.»
Ces grands-parents nous parlent d'un confinement du temps d'avant.
On ne devrait pas se contenter de voir les événements de l’Holocauste comme une partie du passé européen qui n’a pas touché les rives de l’Amérique du Nord.
Plus de 200 survivants de la Shoah sont revenus sur le site du camp d'Auschwitz, où certains ont frôlé la mort pendant près de 4 ans.
K. T. Robbins, un vétéran américain de 98 ans, a retrouvé son amour de jeunesse, Jeannine Ganaye, rencontrée en France pendant la Deuxième Guerre mondiale. France 2 les a réunis.
«Le saut était parfait, du décollage à l'atterrissage, tout était absolument parfait!» lance le vétéran américain Tom Rice, à son atterrissage dans un champ au nord de Carentan dans la Manche. À 97 ans, cet ancien parachutiste de la 101e division aéroportée réédite son saut du 6 juin 1944, cette fois en tandem, sous les acclamations de la foule.
75 ans plus tard, Léon Gautier vit toujours près de cette plage de Ouistreham en Normandie.
«Quand vous venez au musée d'Auschwitz, souvenez-vous que vous êtes sur le site où plus d'un million de personnes ont été tuées.»
Il n'y a aucun mot pour décrire la haine qui a pu pousser les nazis à tuer des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants, des bébés.
Pourquoi rendre hommage à Godbout me direz-vous ? La question est en effet légitime puisqu'aujourd'hui plus personne ne se souvient du bilan de ce précurseur, victime de la cabale des nationalistes québécois qui en ont fait un traître à la patrie.