HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

ecole-privee

Suivez-nous sur Twitter Québec solidaire a appelé à la rescousse Gabriel Nadeau-Dubois, mercredi, dans le cadre d'un débat
Je crois plutôt que le choix éducatif doit revenir aux parents parce qu'ils savent mieux que quiconque ce qui contribuera à l'intérêt supérieur de leur enfant. C'est pourquoi je suis d'avis que l'État doit offrir aux parents différentes options, incluant le droit de faire l'école à la maison.
Agissons concrètement pour enfin discuter d'éducation. Parlons de ces dossiers que l'on ouvre et que l'on referme aussitôt sous la pression de groupes d'intérêt qui ne défendent pas, d'abord et avant tout, la cause des élèves.
Il m'arrive à l'occasion de recroiser d'anciens élèves... Quand j'en vois poindre plus d'un vêtu de costumes d'établissements scolaires du réseau privé, je me dis que j'ai échoué quelque part.
Les études rapportent que le rendement scolaire de jeunes de milieux défavorisés serait meilleur s'ils fréquentaient des classes avec des pairs issus d'un milieu plus favorisé.
Chaque matin de semaine, je reconduis mes enfants jusqu'aux décombres de leur école primaire.
L'équité dans la formation scolaire de la prochaine génération de Québécois est un luxe que nous ne pouvons pas nous payer.
On n'accepterait pas de laisser notre chien dans un chenil mal entretenu ou surpeuplé. Mais pour nos enfants, c'est correct?
Selon les données du ministère de l'Éducation compilées par le comité d'experts sur la gouvernance, le financement des commissions
Selon les données du ministère de l'Éducation compilées par le comité d'experts sur la gouvernance, le financement des commissions
Et si, en santé comme en éducation, envoyer les gens vers le privé était justement un des buts de ce gouvernement dont le trio économique flirte avec des idées libertaires et anti-État?
C'est jeudi soir le 24 septembre que Views for Change présentait sa collection à la boîte de nuit École Privée. Au menu de
L'establishment scolaire ne cesse de dire qu'il faut placer l'élève au centre des préoccupations du système alors que, dans les faits, c'est l'intérêt des enseignants syndiqués qui fait l'objet de toutes les attentions.
La véritable question est: veut-on que l'école publique devienne un bassin pour élèves en difficulté issus de milieu populaire?
Le meilleur moyen de privatiser les services publics, c'est bien connu, est de favoriser leur dégradation pour que la population soit convaincue de leur inefficacité.
Et de grâce, du fond du coeur, donnons-nous un système d'éducation publique qui formera ces futurs citoyens curieux, compétents et engagés dont le Québec a bien besoin!
Avec le cours ECR, l'État est allé jouer dans des plates-bandes qui ne sont pas les siennes, celles de l'appartenance religieuse. La seule avenue envisageable est de retirer le volet religieux de ce cours et d'enrichir le volet éthique par une approche favorisant la formation de la pensée critique.
QUÉBEC - Il vaut mieux inscrire son enfant à l'école privée si on veut lui donner toutes les chances de pouvoir rédiger un