HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

elus

Apr√®s cette ¬ęsemaine des √©lites d√©connect√©es¬Ľ, on se demande ce qu'on peut faire entre les √©lections pour sanctionner nos √©lus.
Maxime Bernier est le seul Québécois qui a de réelles chances de remporter la course à la chefferie du Parti conservateur
Les entreprises doivent saisir l'occasion de devenir créatrices de valeurs (et je ne parle pas ici de valeur en bourse). Aujourd'hui, il faut penser profit, bien évidemment, nous sommes en affaires, mais nous devons également mettre à l'avant-plan le bien-être des individus et la sauvegarde de notre planète.
Il ne faut pas oublier que le fait de diriger nos destinées est un privilège que nous vous avons accordé. Vous êtes donc redevables à chacune et chacun d'entre nous.
Si les élus eux-mêmes ne se respectent pas, en utilisant des mots qui dénigrent et en laissant des gens prendre les décisions à leur place, la fonction d'élu demeurera l'une des moins respectées par la population.
Les √©lus peu assidus ternissent l'image de la fonction qu'ils occupent gr√Ęce aux √©lecteurs ayant bien voulu leur accorder leur confiance, et aliment le cynisme populaire.
Les partis, eux, continuent à rouler, à tourner, à se passer sans cesse le relais pendant ce temps. Le peuple, lui, continue à élire des élites qui l'asservissent! Piège à cons.
Ce que nous avons entendu jusqu'à maintenant nous porte à croire qu'il pourrait y avoir certains politiciens municipaux ou provinciaux, qui en retour de dons généreux à leur formation se sentent obligés de récompenser l'entrepreneur ou la firme d'ingénierie qui verse de gros montants aux caisses de partis. Ces allégations qui seront validées ou non par la Commission Charbonneau ne font qu'augmenter le cynisme que la majorité d'entre nous entretiennent envers toute la classe politique.
La politique est donc l'art de convaincre du bien-fondé de ses opinions, mais pour y arriver, il faut avoir des aptitudes pour la négociation, qui est l'art de donner le moins possible pour obtenir plus que l'autre ne voulait céder au départ.