HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

enfants-maltraites

L'étude signale que ce ne sont pas tous les mauvais traitements qui sont signalés aux DPJ...
L'ancien policier de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) reconnu coupable d'avoir torturé son enfant reçoit une peine de
Une mÚre de trois enfants aurait causé la mort de sa fillette de 17 mois en l'empoisonnant au sel, au début du mois d'août
Le Service de police de la Ville de QuĂ©bec enquĂȘte sur des allĂ©gations de mauvais traitements et de sĂ©questration Ă  l'endroit
L'Ă©mission EnquĂȘte diffusĂ©e hier soir nous interpelle fortement sur les possibles dĂ©rapages des systĂšmes qui s'occupent de la santĂ© et du bien-ĂȘtre des enfants et des familles. Nous avons tous vu que mĂȘme ceux qui appliquent la nĂ©cessaire Loi de la Protection de la jeunesse devraient ĂȘtre mieux encadrĂ©s, pour Ă©viter des catastrophes humaines encore plus grandes.
Mais dites-moi, depuis presque 100 ans dĂ©jĂ ... qu'a-t-on fait au QuĂ©bec pour stopper le massacre de nos enfants? À mon humble avis, au lieu d'Ă©voluer dans le gros bon sens, notre systĂšme judiciaire actuel est plutĂŽt devenu une offense Ă  l'intelligence humaine.
Signaler, c'est protéger. C'est du moins ce que clament les Centres Jeunesse. Et les éducateurs spécialisés. Et les psychologues. Et les travailleurs sociaux. Et les psychoéducateurs. Ils ont tous le devoir de signaler une situation qui pourrait compromettre la sécurité ou le développement d'un enfant.
Le nombre de signalements à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a continué d'augmenter au Québec, selon le