HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

epigenetique

Une nouvelle discipline scientifique, nommée épigénétique, décrète que l'environnement dans lequel vit un jeune enfant agit sur ses gènes.
Est-ce que l'humanité pourrait se métamorphoser (en quelques générations) si les adultes prenaient simplement conscience des oscillations épigénétiques, comme fonction de leur mode de vie?
L'épigénétique - c'est-à-dire la façon dont notre génome est lu et mémorisé - crée au fond l'espoir que nous sommes "plus" que la séquence de nos gènes. Alors, pouvons-nous échapper à la fatalité de notre constitution génétique?
Un monde sépare les parents les plus démunis, qui se débattent quotidiennement pour nourrir leurs enfants convenablement et aider leur cerveau à se construire, et les pouvoirs publics, chargés de déterminer combien de blocs on remettra aux parents pour accomplir cette tâche.
Depuis peu, des stress psychologiques intenses, traumatismes, abus, maltraitances, guerres ou conflits, et catastrophes naturelles majeures ont pu être mis en lien avec des modifications épigénétiques.
SCIENCE - L'homosexualité est-elle innée ou acquise? La science a envie de savoir car l'homosexualité lui pose problème. Pas
Séquencer l'ADN des donneurs de sperme, ainsi que celui des receveuses, pour pouvoir prédire quelle combinaison génétique "parentale" aboutira plus probablement à un "enfant sain". C'est le projet d'une compagnie américaine, GenePeeks, qui s'est assurée déjà de 3 millions de dollars de fonds pour se lancer.