HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

epuisement

Même dans le confort de notre foyer, nos batteries peuvent se décharger.
C’est un combat épuisant, épineux, injuste et émotif. Essayer de gagner ce droit à la vie, de prouver notre valeur en tant qu’être humain.
Non, vous n'ĂŞtes pas le seul au bout du rouleau.
On a beau nous dire, nous montrer qu'on fonce tout droit vers un mur de béton, notre mécanique est plus forte que la logique objective.
Je vais vous dire ce qui n'est pas acceptable: que des parents refoulent leurs émotions au point de finir par se cacher pour pleurer dans une pièce isolée.
Tant qu'on ne s'est pas départi des habitudes qui exacerbent notre fatigue, on s'empêtre dans un état de convalescence perpétuelle. Parce que nos actions sont inséparables de notre ressenti.
Je suis désolé pour ceux d'entre vous qui pensent que la retraite n'est qu'une occasion de relaxation, mais je me dois de briser un mythe. Voici la vérité. Si vous êtes actif pendant votre séjour sur le marché du travail, la probabilité est grande que vous ne deviendrez pas oisif une fois retraité.
Cette année, pour la Journée internationale des femmes, j'avais prévu me vider le cœur en vous parlant de ma fatigue morale et intellectuelle, celle-là même ayant provoqué le silence radio de ce blogue pendant plus de quatre mois, après des années de publications régulières.
On a écrit énormément de choses sur la pneumonie atypique d'Hillary Clinton, et tous les Américains découvrent cette maladie. C'est l'occasion rêvée de parler d'un mal beaucoup plus insidieux: une société qui pousse nos responsables politiques à devenir de véritables zombies.
Je suis partie, cela fait 3 jours. J'ai bouclé ma valise et claqué la porte. Quelle vilaine mère je fais, quelle horrible personne je suis devenue pour partir et abandonner mes 3 hommes de la sorte. J'ai failli faire marche arrière et chéri-chéri m'a encouragée à ne pas me retourner. Il le fallait.