HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

etat-juif

La nouvelle question juive, c'est de déterminer jusqu'où pourront aller des critiques aussi acerbes de l'État hébreu dans l'espace public. Car bien souvent, la haine inconditionnelle de cet État camoufle malheureusement une haine inconditionnelle pour le peuple qu'il abrite.
Certains accusent Israël d'être un État illégitime parce qu'il se définit comme « État juif et démocratique », voyant dans cette définition un élément discriminatoire. En effet, disent-ils, comment un État juif peut-il être juste envers ses citoyens non juifs?
On me demande souvent des questions sur la poignée de Juifs qui s'opposent à l'État d'Israël. Les campagnes récentes de ceux-ci au sein des Églises libérales (Église presbytérienne aux États-Unis et Église unie au Canada) les ont ramenés dans le débat public. Bien qu'étant ultra minoritaire, cette tendance attire évidemment l'attention médiatique parce que, justement, elle est inusitée.
L'autre jour, je suis tombé sur un texte «L'État Juif et la Perle des Antilles» faisant des rapprochements boiteux entre les deux pays, en citant, parmi plusieurs arguments que les deux pays avaient de belles plages et que l'État d'Israël était le premier à courir au secours des Haïtiens.... What??