HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

federalisme

«Le Québec en a plus qu'assez d'avoir à se positionner à chaque élection en fonction d'un enjeu qui occulte tous les autres, le fédéralisme contre la souveraineté.»
«L'indignation des fédéralistes révèle leur incapacité à faire en sorte que le Québec tire sa juste part du fédéralisme canadien.»
François Legault n'est aux yeux du Canada rien de plus qu'un libéral bleu poudre, qu'on peut ignorer à loisir sans répercussions.
Être québécois, ce n'est pas notre façon d'être canadiens et cela ne le sera jamais. Être québécois, c'est d'abord de demeurer nous-mêmes sans se fondre dans un tout canadien qui ne nous représente pas et le PLQ ferait bien de s'en souvenir.
Un des coûts pour le Québec de faire partie du Canada, un des coûts du fédéralisme, c'est d'être secondarisé, régionalisé en fonction des priorités centralisatrices du gouvernement fédéral du Canada.
Il ne peut y avoir de politique de l'emploi sans un ensemble coordonné de mesures et de programmes. Seule l'indépendance permettra au Québec d'y parvenir.
Seize ans, tel est l'âge minimum pour être officiellement membre d'une formation politique au Québec. Certains trouvent cela extrêmement jeune, je trouvais cela trop vieux.
Il est temps de se poser des questions. Tous, dans tous les camps. Est-ce qu'on a envie de vivre dans une société sans débat ou qui accepte passivement la montée d'un proto-fascisme?
Keith Henderson et Ottawa ont voulu jouer la carte de l'intimidation judiciaire. C'est leur choix. À ce stade, défendre et faire valoir nos droits et nos intérêts nationaux les plus élémentaires, c'est simplement faire preuve de bon sens et de dignité. C'est donner signe de vie.
C'est aujourd'hui, 11 janvier, la journée Sir John A. Macdonald. On s'attend donc à ce que la ministre du Patrimoine Mélanie Joly émette un communiqué très convenu pour souligner cet hommage à une icône du Parti conservateur. Mais en politique, certains silences en disent parfois plus long qu'un interminable discours.
La fédération canadienne n'a rien d'un insignifiant motif à faire la fête.
Un député de la Coalition avenir Québec (CAQ) croit que le fédéralisme canadien offre l'avantage de la protection d'ententes
Le chef caquiste François Legault voit d'abord des avantages économiques au fédéralisme canadien. Dans un point de presse
Comment les gens du PLQ font-ils pour garder le silence assourdissant qui les caractérise devant l'image spectaculairement calamiteuse que projette leur famille politique?
Alors que M. Couillard s'apprête à participer au Conseil de la fédération, à Whitehorse au Yukon, ce sont plutôt les échecs du fédéralisme qui retiennent l'attention.
En condamnant Cœur de pirate, c'est tous les fédéralistes «mous» - dont je suis - que tu sermonnes. C'est pourquoi je tiens à justifier mon adhésion au fédéralisme canadien.
Voici les résultats d'une petite recherche effectuée pendant mes études de maîtrise concernant le traitement médiatique et politique de la tuerie du 4 septembre 2012 au Métropolis. Le but était de saisir les différentes manières dont l'affaire Bain a été narrée et commentée.
Ne vous méprenez pas, j'aime le Canada, c'est un beau pays, mais j'ai juste plus d'ambition pour le Québec. Vouloir l'indépendance, ce n'est pas vouloir briser le Canada, mais construire le Québec de demain.
Une majorité de militants péquistes évoque l'argument que le Québec est colonisé par le Canada, que le peuple québécois est soumis à la majorité canadienne et que la souveraineté est le seul moyen de sortie de cette grande prison qu'est le Canada! Sérieusement? Colonisé?
OTTAWA – Le parti créé à la suite de l’échec de l’accord du Lac Meech dit ne pas comprendre pourquoi certains députés du