HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

femme battue

Abonnez-vous à notre page sur Facebook À 22 ans, E.A. ne voit plus de l'œil gauche. Sa vision s'est mise à baisser après
Des données rendues publiques par Statistique Canada cette semaine viennent déboulonner certains mythes sur la violence conjugale
Le 17 novembre 2012, j'aurais dû mourir sous les yeux de mon fils de 5 mois hurlant et pleurant. Ce soir-là j'ai compris que j'allais mourir pour rien. J'ai compris que tout ça ne pouvait pas durer. Aujourd'hui, je suis en vie, j'ai de la chance, et je le sais.
Aujourd'hui j'ai tout perdu, sauf la vie. Je suis loin de mes amis, je n'ai pas de travail, j'ai peur de me confronter aux autres... Je tente de me reconstruire, de retrouver une vie, de reprendre pied. Je veux vivre. Je veux rebâtir mon bonheur et celui de mon fils.
Huit mois de nuits blanches et d'angoisse avant de quitter notre lit. Je l'ai supplié d'arrêter, lui ai expliqué encore et encore le mal qu'il me faisait, que je l'aimais, mais qu'il me faisait peur. Lui me répondait que je le castrais.
Le Service de police de Longueuil mène une enquête à la suite de photos pour le moins dérangeantes publiées sur Facebook
Je veux juste rappeler que l'amour n'est pas supposé faire mal et ainsi vous éviter de l'apprendre, comme moi, à la dure.
LOS ANGELES, États-Unis - La police autoroutière de Californie s'est engagée à mener à son terme une enquête en profondeur
Nous apprenions récemment qu'une autre femme, cette fois-ci en Outaouais, a été tuée par son conjoint. Pourtant, lorsque les journalistes interrogent des gens dans l'entourage des agresseurs, souvent des connaissances, ils mentionnent très souvent que ces hommes sont de «bon gars», de «bons voisins» et de «bons pères de famille».