HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

francophonie

Chaque Canadien dont la vie est empreinte de la langue et des valeurs francophones, devrait naturellement être appelé à contribuer à sa manière à la promotion et à la vitalité de notre francophonie nationale et internationale.
Quelle allure prendra cette solidarité renouvelée après les décisions mal avisées de Doug Ford?
Les libéraux veulent que le Québec se pose en «leader incontesté des francophones du Canada».
Ce qui donne froid dans le dos est le fait que des gouvernements, qui devraient pourtant protéger les droits des citoyens, deviennent les nouvelles figures de proue de l’antibilinguisme.
À la tête de la Francophonie, Michaelle Jean a posé des actes forts et mené des réformes courageuses.
La candidature rwandaise de Louise Mushikiwabo n'est certainement pas pour œuvrer au rayonnement de la langue française ni pour faire la promotion des valeurs démocratiques prônées par l'OIF.
L'élection de Michaëlle Jean à l'OIF a été largement saluée à la fois par la plupart des États et gouvernements membres.
Le français n’est pas une langue dépassée. C’est une langue d’avenir.
Les Québécois ont intérêt à devenir les leaders francophones en matière de culture et d'investissement du savoir.
La Francophonie connaît actuellement une crise d'identité.
Une tendance qui en surprend plusieurs.
La secrétaire générale de la Francophonie s'en tire sans reproches.
Le français dans notre province, est probablement le symbole culturel le plus précieux et fragile de l'identité québécoise.
Aujourd'hui, le 20 mars, les francophones de tous les continents célèbrent la Journée internationale de la langue française et de la Francophonie.
Ce n'est donc pas l'anglais ou le mandarin qui domineront prochainement le monde, sur le plan linguistique, mais bien le français.
La réalité leur donne raison alors même que nous avons aujourd'hui à l'esprit l'odieux attentat perpétré dans la cite balnéaire de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire.
L'ancienne vice-première ministre sous Jean Charest et actuelle déléguée générale du Québec à Paris, Line Beauchamp, assurera
Sommes-nous toutes et tous censés lire et parler anglais en France? En sommes-nous là, à traduire des slogans censés nous définir? Vous prostituez notre langue, nos valeurs et notre vision du monde.
Réagissant aux deux derniers billets de blogue que j'ai publiés sur le 16e Sommet d'Antananarivo et sur le bilan de mi-mandat de Michaëlle Jean à la Francophonie, la secrétaire générale de l'OIF m'a ainsi confié, en toute franchise, que mes récents textes l'ont laissée quelque peu perplexe.
Après avoir semblé ouvrir la porte à l'adhésion de l'Arabie saoudite à la Francophonie, Philippe Couillard affirme désormais