HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

Fusillade Charlie Hebdo

Le slogan est réutilisé au jour de la commémoration du deuxième anniversaire de l'attentat de Charlie Hebdo.
Deux ans après, Charlie Hebdo se souvient. "2017, enfin le bout du tunnel", titre ironiquement l'hebdomadaire satirique en
Un an après l'attentat qui a décimé sa rédaction, où en est Charlie Hebdo? L'hebdomadaire satirique, reconnu pour son humour
Parmi la "jeune garde" du journal, on retrouve en outre Catherine (Catherine Meurisse) et Corinne Rey alias Coco. Le 7 janvier
L'Iran n'a vraiment pas apprécié la caricature du prophète Mahomet réalisée en "une" du dernier Charlie Hebdo. Si Téhéran
Le 42e festival international de la BD d'AngoulĂŞme, en France, multipliera les hommages Ă  Charlie Hebdo. En 2014, le festival
Présente à Lausanne pour faire la promotion de son prochain roman Le Club des miracles relatifs, l'écrivaine et essayiste
PARIS - Un livre de Voltaire vieux de 250 ans s'est taillé une place dans la liste des best-sellers en France, quelques semaines
QUÉBEC - Malgré les craintes soulevées par les attentats reliés au radicalisme islamique survenus en France récemment, le
La BD est Charlie, un album collectif regroupant des dessins signés par 173 artistes, sera lancé en France le 5 février. Après
Il est tout de même consternant de voir tout un chacun se gargariser avec un concept de liberté d'expression à géométrie variable à l'heure où nos gouvernants peaufinent des mesures sécuritaires tous azimuts.
Si le Prophète Mahomet était parmi nous aujourd'hui, se prononcerait-il seulement sur les événements de Charlie Hebdo? Et si c'était le cas, dirait-il: «Je suis Charlie» ou «Je suis Kouachi et Coulibaly»?
QUÉBEC - Le retour en force du débat sur la laïcité depuis la tuerie de Charlie Hebdo inquiète le philosophe Charles Taylor
Les colombes se sont tues. Le ciel de l'Occident est gris. Les Lumières sont éteintes. Le «cosmopolitiquement» correct se porte bien. La laïcité est moribonde. Tu dois te battre. On a besoin de toi. Ta plume est un phare. Éclaire les esprits. Mets-toi au travail. Défends tes idées.
Dans sa chronique du mardi 20 janvier, Michèle Ouimet de La Presse conclut en lançant une attaque bien sentie à Richard Martineau
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Seules quelques dizaines de mètres séparent les locaux de Aldi Marché de l'imprimerie
Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Abonnez-vous à notre page sur Facebook Seules quelques dizaines de mètres séparent
Dieu est un mot tabou dans nos sociétés sécularisées. Pour plusieurs, il est synonyme d'obscurantisme et d'aliénation ; il menace la démocratie et brime l'autonomie. On le confond sans cesse avec les religions, qui, devenues suspectes et dépassées, sont souvent réduites à des caricatures, voire aux minorités les plus fanatiques.
Que ressent-on lorsque nos actes les plus nobles se retrouvent salis? Comment faut-il réagir quand nos élans patriotiques et civiques sont ridiculisés? Que faire avec ces réfractaires aux valeurs de la liberté, de la solidarité et de la tolérance, et doit-on les laisser gangrener notre société?
Dix jours après l'attaque de Charlie Hebdo, l'acteur et humoriste français Jamel Debbouze a livré une déclaration d'amour