HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

general petraeus

Il est clair que les scandales sexuels des hommes de pouvoir fascinent les États-Uniens d'une manière démesurée. On n'a qu'à voir le tohu-bohu provoqué par l'affaire du Général Petraeus puis du Commandant Allen ces jours derniers pour le constater. J'ai été invitée à en discuter sur plusieurs plateaux cette semaine dont chez BazzoTV. Je crois que l'excitation suscitée par les turpitudes érotiques des hommes de pouvoir est proportionnelle au degré de puritanisme des États-Uniens.
Le fait d'être admiré par une (relativement) jeune femme, dont le pouvoir est essentiellement sexuel, peut paraître irrésistible à un homme plus vieux qui, lui, a tous les pouvoirs, sauf peut-être celui de planter son drapeau, sexuellement parlant, comme il l'entend. Ces femmes, qui veulent se rapprocher du pouvoir en le baisant, sont de véritables pièges à cons (dans tous les sens du mot) pour ces géants aux pieds d'argile.
ETATS-UNIS - Beaucoup de téléspectateurs considèrent la série Homeland ridiculement tirée par les cheveux. Mais elle frappe par son réalisme quand on la compare à "L'Odyssée de Petraeus", une fabuleuse tragédie grecque sur l'orgueil démesuré qui risque d'entacher l'administration Obama tout juste réélue.