HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

giec

Nos gouvernements doivent investir dans des solutions et non dans les causes du changement climatique.
M. Trudeau, que le Canada devienne la référence pour tous les autres dirigeants du monde, ils ne pourront plus se réfugier derrière des politiques timides.
Tout comme durant l'avant-guerre, l'administration Trump refuse d'engager les É.-U. dans cette lutte essentielle.
Justin Trudeau doit choisir entre les magnats de l'industrie pétrolière et l'opposition citoyenne en plus de devoir protéger l'économie canadienne devant le protectionnisme agressif de la nouvelle administration Trump.
À huit semaines de l'ouverture de la conférence de Paris sur le climat, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution
Des «changements cataclysmiques» guettent les Québécois s'ils ne modifient pas leurs habitudes, prédit le ministre de l'Environnement
Elle procède de la même attitude arrogante qui se trouve à l'origine du problème climatique: au lieu de changer notre rapport au monde, nous continuons à exploiter la nature et à chercher à la dominer.
La taxe carbone ne constitue pas un apport additionnel de ressources dans l'Ă©conomie. Elle ne fait que redistribuer l'argent des entreprises Ă©nergivores aux entreprises oeuvrant dans le domaine des Ă©nergies vertes.
Alors que de plus en plus d'acteurs veulent mettre la main sur les ressources de l'Arctique, il convient de se demander Ă  qui revient le droit de s'approprier ce territoire.
Alors que la dégradation des écosystèmes aura des impacts s'échelonnant sur des années, les changements climatiques auront des conséquences qui persisteront durant des siècles, voire des millénaires, mettant à risque la survie des espèces incluant l'homme.
Si des États insulaires risquent de disparaître, les défis économiques, politiques et sociaux des pays qui verront des millions de gens se déplacer représentent aussi une perspective déstabilisante.
S'attaquer aux symptômes d'un pipeline ne guérira pas le cancer de la civilisation.
NASA image use policy.NASA Goddard Space Flight Center enables NASA’s mission through four scientific endeavors: Earth
La quantité supplémentaire de GES qui sera émise si ce projet voit le jour est une raison suffisante pour que le gouvernement du Québec refuse le passage de l'oléoduc TransCanada Est sur notre territoire.
La communauté internationale doit se réveiller et intervenir dès maintenant pour soutenir les Bahamas et les autres micro-États insulaires, qui sont les premières victimes identifiées du réchauffement climatique.
La BBC vient de prendre une position définitive dans le débat climatique en coupant tout temps d'antenne aux «négationnistes». Cette action de la chaine publique anglaise pose problème à plusieurs niveaux.
L'économie noir goudron domine le monde, le profit en est le gouvernail, cette ressource dictant les guerres, les accords non tenus, les tensions entre États.
Le monde tourne sur lui-même. Un iceberg de la taille du Luxembourg ou de Manhattan (suivant la culture des journalistes) s'est détaché en Antarctique, et dérive, nous restons aussi figés que les glaces dans le Grand Nord.