HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

gop

Donald Trump n'est pas le prochain leader du «monde libre». Il est un effrayant symbole de quelque chose de beaucoup plus grand.
Sans aucun doute, cette ville est Vancouver. On voit sur l'image la baie Burrard avec, en arrière-plan, le centre-ville de
Pour beaucoup, le scénario d'une victoire de Donald Trump aux primaires républicaines, même de plus en plus crédible, reste incroyable.
Bernie Sanders réussit à faire mal paraître l'ensemble de nos politiciens.
NEW YORK, États-Unis - Sony Pictures Entertainment a annoncé mardi la sortie limitée de la comédie «The Interview» à compter
Le « Super Mardi », jour où les électeurs républicains se prononçaient dans 10 États pour désigner leur aspirant favori à la Maison-Blanche, a fait beaucoup parler. Certains y voyaient un test crucial pour la candidature de Mitt Romney; d'autres, au contraire, prévoyaient un couronnement possible pour l'ex-gouverneur du Massachusetts s'il devait bien performer. Dans les faits, les résultats observés mardi soir envoient plutôt le message suivant: rien n'a vraiment changé.
L'un dit que les candidats républicains sont une bande de clowns, l'autre dit que c'est un concours d'idiotie...Quand Conrad Black s'entend avec Fidel Castro sur quoi que ce soit, on peut définitivement conclure qu'il y a quelque chose qui cloche. La campagne primaire républicaine va mal.
Le débat en Arizona est apparu quelque peu surréaliste mercredi soir lorsqu'il y fut question de contraception. La soirée mettait en vedette cinq hommes (les 4 candidats et l'animateur), questionnés à tour de rôle par un auditoire (où seuls des hommes posaient des questions, à l'exception d'une intervention à la fin), plongés dans un débat sur l'immoralité de la contraception et la perdition de la nation du fait que trop de femmes enfantaient en dehors de l'institution de mariage.
Pourquoi la religion occupe-t-elle une place si importante dans le débat partisan aux États-Unis ? Vaste question. Pour donner quelques éléments de réponse, je propose ici un examen sommaire des quelques corrélations de base qui montrent que si l'identité religieuse prend moins de place aujourd'hui qu'elle en a déjà prise dans la structuration du système partisan américain, l'intensité de la pratique est devenue un élément central du clivage partisan.
Les forces actuellement affichées par les aspirants républicains dans les primaires ne seront pas nécessairement celles dont ils auront besoin lors de l'élection générale.